Lorsqu’on achète une voiture d’occasion, il est important de jeter un œil au compteur de kilométrage pour avoir une idée de l’état général de la voiture. Le nombre de kilomètres parcourus est un bon indicateur de l’âge du véhicule, de la qualité de ses équipements, ou encore de la performance actuelle du moteur. Voici comment vous baser sur le kilométrage pour faire un bon achat.

Quel est le kilométrage de référence pour un véhicule de seconde main ?

Les professionnels se basent en général sur la distance moyenne parcourue par an par les véhicules pour en fixer le prix.

  • Pour un modèle essence, le nombre de kilomètres annuels de référence est de 15 000 km;
  • Pour un modèle diesel, le kilométrage annuel de référence est plutôt de 25 000 km (les diesels étant réputés durer plus longtemps que les essences).

Ainsi, pour vendre une voiture d’occasion de son parc auto, le professionnel réduit le prix du marché de 0,5% par millier de kilomètres excédant ces valeurs. En revanche, il applique une majoration de 25% pour chaque millier de kilomètres en moins.

Cela dit, le nombre de kilomètres au compte a tendance à être revu à la baisse ces dernières années. De sorte que la distance de référence parcourue par les conducteurs en un an est maintenant de 12 000 km pour les essences et de 18 500 km pour les diesels. Les véhicules âgés de moins de trois ans ont donc tendance à coûter plus cher que les modèles plus anciens (pour un nombre de kilomètre équivalent).

A partir de quel nombre de kilomètres au compteur faut-il éviter d’acheter une occasion ?

Si le kilométrage peut aider à connaître l’état général de la voiture, la performance de son moteur et son émission de CO2, il est également important de prendre en compte les habitudes de l’ancien conducteur et l’usage qu’on compte faire du véhicule. Si vous comptez par exemple parcourir environ 30 000 km par an, mieux vaut opter pour une voiture avec un kilométrage faible. Par contre, un conducteur qui roule peu fera une bonne affaire en achetant un véhicule affichant 80 000 km au compteur, en partant du principe que les modèles actuels ont un potentiel de 180 000 km.

Faut-il se fier au kilométrage pour acheter une voiture d’occasion ?

Malheureusement, une pratique bien courante aujourd’hui est la falsification des compteurs de kilomètres des voitures d’occasion. Certaines personnes n’hésitent pas en effet à trafiquer les compteurs pour réduire le nombre de kilomètres affiché, afin de vendre plus cher. Cette pratique existe aussi en Côte d’Ivoire malheureusement, c’est pourquoi vous devez tenir compte d’autres critères pour estimer la valeur d’un véhicule de seconde main.   

Pour conclure, nous dirons que le kilométrage est un indicateur clé pour cerner l’usure d’un véhicule, mais il n’est pas fiable à 100%. Mieux vaut donc évaluer aussi l’état général de toute la partie mécanique, et ne pas hésiter à faire appel à un professionnel ou un ami mécano pour vous assister. Et il ne faut surtout pas oublier d’essayer la voiture sur route avant d’acheter, c’est une étape cruciale dans l’achat d’une voiture d’occasion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 751 vues